Bulletin paroissial Saint-Pierre en Layon-Hyrôme 2020-29

Bulletin n° 29 du dimanche 15 novembre 2020

Bulletin n° 29 du dimanche 15 au samedi 28 novembre 2020
publié le jeudi 12 novembre, 23:41 - révision 2, 2020112018:28

Paroisse Saint-Pierre en Layon-Hyrôme
Doyenné du Layon

— Beaulieu-sur-Layon
— Bellevigne-en-Layon : Champ-sur-Layon — Faveraye-Mâchelles — Faye-d’Anjou — Rablay-sur-Layon — Thouarcé
— Chemillé-en-Anjou : Chanzeaux — Valanjou
— Terranjou : Chavagnes — Notre-Dame-d’Allençon
— Val-du-Layon : Saint-Lambert-du-Lattay

15 novembre Journée nationale du Secours Catholique

Malgré le confinement, la paroisse ne sera pas absente pour participer à cette Journée Nationale.
Par la prière (cf. les deux lettres çi-dessous),
par un partage financier (nous verserons la somme de 800 EUR., la moyenne ces six dernières années était de 689 EUR.),
par la méditation proposée par Mgr Jean-Paul Gusching évêque de Verdun (ci-dessous)
et par notre attention aux personnes qui nous entourent.

« Tends ta main »

L’abbé Dominique Raimbault, curé de Saint-Pierre-en-Layon-Hyrôme

_

Lettres écrites par des acteurs du Secours Catholique pendant le confinement

Maman Marie, toi notre Mère, qu’enfant j’ai appris à prier. Notre Dame, prie pour l’humanité entière, pour tous tes enfants et surtout pour les plus faibles et pauvres d’entre nous. Bienheureuse Vierge Marie, Notre Mère, je te prie, délivre-nous de cette pandémie qui menace tous tes enfants. Je te le demande avec confiance pour tous mes frères et sœurs en humanité. Amen.
(Martine)

Cher Dieu, je te dis merci. J’entends : « où est-il ton Dieu ? », « Dieu oublierait-il d’avoir pitié ? », « Son amour a-t-il disparu ? » Parfois, je n’entends rien, pas la moindre évocation de ton nom comme s’il avait été effacé du monde des vivants. Cher Dieu je te dis merci.
Pour l’enthousiasme de ces mains de femmes et d’hommes qui soignent, s’entraident pour acheminer des repas et des aides, ou qui portent des voix d’amitiés vers ceux que le confinement isole davantage. Comme il est bon que tu aies pris corps humain, pour qu’aujourd’hui nos mains actives ou jointes soient tes mains qui relèvent ou élèvent, accompagnent ou apportent soins et réconfort. (Frédéric)


CRISE SANITAIRE ET EXERCICE DU CULTE DANS LE DIOCÈSE D’ANGERS

Crise sanitaire, impossibilité de célébrer la messe avec une assemblée :
le diocèse d’Angers fait connaître un communiqué de presse ce jeudi 12 novembre 2020

Le 7 novembre 2020, l’Église catholique a pris acte de la décision du juge des référés du Conseil d’État, rejetant la requête de la Conférence des évêques de France contestant le décret du 29 octobre 2020 comme portant atteinte à la liberté de culte.

Monseigneur Emmanuel Delmas, évêque d’Angers, déplore cette décision interdisant aux fidèles de pouvoir participer à la messe, sommet de leur foi et rencontre privilégiée avec Dieu et avec leurs frères.
Dans le même temps, il demande aux fidèles et aux prêtres de respecter cette décision de la justice à laquelle la Conférence des évêques de France et d’autres associations avaient fait appel.

Les évêques ont choisi de poursuivre la voie du dialogue institutionnel. La concertation entre les cultes et les pouvoirs publics doit d’ailleurs reprendre dans un délai très bref : le Conseil d’État le demande explicitement dans sa décision du 7 novembre 2020.

Continuer de vivre sa foi dans le diocèse d’Angers
Église Saint-Lambert, Saint-Lambert-du-Lattay

Dès la semaine dernière, les paroisses et les communautés religieuses du diocèse d’Angers ont pris des dispositions pour nourrir la vie spirituelle de tous : les églises restent ouvertes, chacun est encouragé à les visiter pour se recueillir, prier, adorer le Seigneur et y recevoir les sacrements tels celui de la réconciliation et également la communion.

De plus, le juge des référés a précisé que des instructions avaient été données par les pouvoirs publics pour que toute personne puisse se rendre dans une église proche de son domicile sans condition de distance et en cochant dans l’attestation de déplacement, la case « motif familial impérieux ».

Les ministres du culte peuvent également continuer à recevoir des fidèles et à se rendre au domicile de ceux-ci comme dans les établissements dont ils sont aumôniers.

Mgr Delmas invite les pasteurs et responsables à faire connaître ces dispositions auprès de leurs fidèles. Ces dispositions sont offertes pour que, dans ces circonstances où ils sont momentanément empêchés de participer à la messe, ils puissent vivre leur foi et demeurer unis à Dieu et à leurs frères.

Communiqué du jeudi 12 novembre 2020


14-15 NOVEMBRE JOURNÉE NATIONALE DU SECOURS CATHOLIQUE

&

QUATRIÈME JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES

Au cœur de son message : « Tends ta main au pauvre »
(Siracide 7, 32).

Ce dimanche aura lieu également la collecte nationale du Secours
Catholique.

La quête sera destinée au Secours catholique afin de lui donner les moyens de poursuivre son action. Nous vous en remercions.

Dans nos diocèses, au sein de nos paroisses, mouvements et services, une attention particulière reste vive pour que notre Église continue à être présente aux plus pauvres, à leur tendre la main. Aujourd’hui avec la pandémie, avec une situation économique délicate et des personnes aux ressources amoindries, comment l’Église va-t-elle être présente ?
Toutes les délégations du Secours Catholique, restent disponibles avec les responsables diocésains à la Solidarité et à la Diaconie et avec toutes les bonnes volontés des paroisses pour organiser cette journée.
_ _

Des récits de vies en temps de Covid

(sur https://www.secours-catholique.org/confines-et-apres)

Notre série « Confinés, et après ? » s’intéresse aux trajectoires de vies en temps de Covid de femmes, d’hommes, de jeunes et d’enfants, à travers leur parole, leur analyse et leur regard.

Un exemple

15 heures, un jour d’automne, avant le reconfinement. Dans un coin du salon, Saya, la chienne, ronfle. À côté, installées autour de la table, Sandra et sa fille Océane épluchent les catalogues des supermarchés environnants. « Dans celui-ci, les produits sont trop chers, je le jette. Dans celui-là, il y a un prix intéressant pour les escalopes de poulet à couper soi-même », décortique Sandra. Puis la presque quarantenaire organise son emploi du temps : le lendemain, elle ira chercher un colis alimentaire aux Restos du cœur, vendredi, un autre à la Banque alimentaire,
et samedi, elle se rendra au supermarché avec le catalogue des promotions puis dans une boutique qui déstocke tissus et vêtements, pour, souligne-t-elle, « faire de bonnes affaires ».
Ce matin-là, Sandra s’est levée à cinq heures pour repasser le linge durant les heures creuses et mettre en route le lave-vaisselle. « Ce sont de petites choses, mais mises bout à bout, ça chiffre vite sur l’année », glisse-t-elle en montrant la multiprise qu’elle prend soin d’éteindre quand elle ne se sert pas de tel ou tel appareil électroménager.
Outre le loyer de 750 EUR. dont elle doit s’acquitter, Sandra doit rembourser un crédit voiture de 300 EUR., sans compter les factures de téléphone et d’énergie. L’hiver, la mère de famille utilise un chauffage à bois dans le salon, des radiateurs électriques d’appoint dans les chambres et pose des tapis à même le sol dans les
différentes pièces en guise d’isolant, car elle refuse d’activer le chauffage au fioul de la maison, trop coûteux à ses yeux.

rapport du Secours catholique sur l’état de la pauvreté en France paru ce jour

Caritas


_

Méditation Mgr Jean-Paul Gusching, évêque de Verdun, membre du Conseil national pour la solidarité et la diaconie

« Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s’il voit son frère dans le besoin sans se laisser attendrir, comment l’amour de Dieu pourrait-il demeurer en lui ? Mes enfants, nous devons aimer : non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité » (1 Jn 3, 17-18).
Ces paroles de l’apôtre Jean expriment un appel qu’aucun chrétien ne peut ignorer. Le pape François nous dit : « Tendre la main aux pauvres est un impératif dont aucun chrétien ne peut faire abstraction ». Mais, quel est notre lien avec les pauvres ? La pandémie vécue entraîne toute une série de crises où surgissent de « nouvelles pauvretés ». Elle frappe de plein fouet les familles aux revenus modestes, les jeunes précaires, les entreprises fragiles… Quelle solidarité mettre en œuvre pour éviter un naufrage social ?
Nous voici appelés à tendre la main à ceux qui vivent une telle pauvreté, à les rencontrer, à les regarder, à les appeler par leur nom pour leur faire sentir la chaleur de l’amour qui rompt le cercle de la solitude. Mais aussi, leur main tendue vers nous est une invitation à sortir de nos certitudes et de notre confort : ce sont des mains qui font descendre sur les frères la bénédiction de Dieu.
Nous voici appelés à collaborer davantage, à inventer des partenariats avec d’autres associations, services et mouvements et avec les personnes en difficulté elles-mêmes, pour créer des moments de rencontre et d’amitié, de solidarité et d’entraide. Nous avons besoin de l’engagement de tous les acteurs de la société, dont les plus pauvres, pour que la solidarité soit entre les mains de tous. La charité fait partie intégrante de notre identité.
Nous voici appelés à vivre la fraternité, gratuitement, loin de tout jugement hâtif, loin de toute indifférence. Les chrétiens sont appelés à regarder la misère de nos frères, à la toucher, à œuvrer concrètement pour la combattre et la détruire. La misère ne coïncide pas avec la pauvreté. La misère, c’est la pauvreté sans confiance, sans solidarité, sans espérance. C’est l’attitude de ceux qui tiennent leurs mains dans leurs poches et ne se laissent pas émouvoir par la pauvreté, dont ils sont souvent complices (lettre du pape François). La fraternité nous invite à construire avec nos frères en situation de pauvreté une autre société, où ils ont toute leur place.
Pour les communautés chrétiennes, la Journée mondiale des pauvres nous appelle à une attention fondamentale pour qu’entre nos mains tendues et ouvertes se vivent l’accueil du Tout-Autre, le don de soi-même et l’amour envers le prochain.


Associons-nous à la prière liturgique proposée par la diaconie du Var

LITANIES DE LA DIACONIE

Dieu de Tendresse et de Miséricorde, écoute la prière de tous ceux qui crient vers Toi.
Que leurs appels et leurs demandes nourrissent aussi la prière de la diaconie.

De tous ceux qui désespèrent, ou qui se croient abandonnés de toi.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui sont sans logement, sans travail, ou sans projet pour demain.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui ont honte d’exister à cause de la misère ou de l’exclusion.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui sont en prison, à l’hôpital, ou seul dans leur logement en attendant la visite d’un proche ou d’un ami.
Seigneur, prends pitié !

De tous les enfants séparés de leur famille et de tous les parents privés de leurs enfants.
Seigneur, prends pitié !

De tous les réfugiés, les sans-papiers, les demandeurs d’asile, les étrangers loin de leurs pays d’origine.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui s’enferment dans l’alcool et la drogue et de tous ceux qui luttent pour s’en sortir.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui souffrent psychologiquement et moralement, qui sont dans la déprime, l’isolement ou même la maladie mentale.
Seigneur, prends pitié !

De toutes les familles, les groupes et les communautés marqués par le drame de la division.
Seigneur, prends pitié !

De tous ceux qui sont morts seuls et sans espoir, dans le suicide ou l’abandon.
Seigneur, prends pitié !


POSSIBLE PARTOUT, N’IMPORTE OÙ ! APPLI LA QUÊTE : DONNER À SA PAROISSE N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI SIMPLE

« La Quête » ? Une application pour donner à la quête sur son téléphone.

Vous êtes absent, ou tout simplement vous n’avez rien dans les poches, faute
d’espèces sonnantes et trébuchantes ? L’application La Quête peut être une
solution.

« si tu donnais à l’Église via « l’application La Quête »

Chaque goutte d’eau compte !

Ce dernier trimestre ce sont 362 EUR. qui nous sont parvenus via « l’application La Quête »

Merci à ceux qui l’utilisent déjà !

en savoir plus, en cliquant ICI

La Quête : l’application

SÉPULTURE

Jeanne DENÉCHÈRE, née GRIMAUD 93 ans 31 octobre THOUARCÉ
Abbé Joseph NICOLAS 89 ans 2 novembre CHANZEAUX
Monique ANGEBAULT, née MOUSSEAU 80 ans 3 novembre CHANZEAUX
Raymond PASQUIER 78 ans 6 novembre THOUARCÉ
Charles BLOUIN 88 ans 9 novembre VALANJOU, Saint-Martin
Jacqueline MÉTAI, née MICHAUD 82 ans 10 novembre CHANZEAUX
Marie-Thérèse FROGER, née VÉRON 78 ans 12 novembre CHANZEAUX

CONFESSION

Tous les vendredis de 17 h. 30 à 18 h. 30
THOUARCÉ, église Saint-Pierre


MESSES (si l’autorisation nous est donnée)

Horaires d’hiver novembre-avril Date Veille 18 h. 30 Jour 9 h. 30 Jour 11 h.
1er dimanche 1er novembre Faveraye-Mâchelles, église Notre-Dame à Mâchelles Chanzeaux, église Saint-Pierre Thouarcé, église Saint-Pierre
Messe des défunts 2 novembre 18 h. 30 Chavagnes, église Saint-Germain
2e dimanche 8 novembre Rablay-sur-Layon, église Saint-Pierre Valanjou, église Saint-Pierre à Gonnord Thouarcé, église Saint-Pierre
3e dimanche 15 novembre Champ-sur-Layon, église Notre-Dame Saint-Lambert-du-Lattay, église Saint-Lambert Thouarcé, église Saint-Pierre
4e dimanche 22 novembre Valanjou, église Saint-Martin à Joué Beaulieu-sur-Layon, église Notre-Dame Thouarcé, église Saint-Pierre
5e dimanche 29 novembre Notre-Dame d’Allençon, église Notre-Dame Saint-Lambert-du-Lattay, église Saint-Lambert Thouarcé, église Saint-Pierre

INTENTIONS DES MESSES DE LA QUINZAINE

Semaine du 16 au 22 novembre 2020

  • Vendredi 20
    • 10 h. 30
      > SAINT-LAMBERT-DU-LATTAY, EHPAD
      Vivants et défunts des familles Bidet-Reulier-Gaignard-Goujon — Pour les résidents, le personnel et les bénévoles de l’Ehpad
  • Samedi 21
    • 18 h. 30
      > VALANJOU, église Saint-Martin
      Juliette et Jean Bidet — Nicole Cesbron-Lavau — Marcel Gaultier et sa famille — En action de grâce vivants et défunts de deux familles
  • Dimanche 22
    • 9 h. 30
      > BEAULIEU-SUR-LAYON, église Notre-Dame
      Familles Boisseau-Godineau — Âmes du purgatoire — Défunts des familles Ménard-Jouet — Marie-Thérèse Chevallier et sa famille — Pour trois défunts — Marie-Hélène Godineau et ses parents — Marie-Rémi Onillon — Pierre Mathien et sa famille — Famille Leveau-Chéné — Jean-Claude et Suzanne Chauvin (amis)
    • 11 h.
      > THOUARCÉ, église Saint-Pierre
      Jean-Marie Gingreau-Chataignier, vivants et défunts de la famille — Pour les âmes du purgatoire et les mourants — Anne Morille (troisième anniversaire) — Pour deux familles, les âmes du purgatoire, la paix dans le monde — Thérèse et Charles Rouillard, vivants et défunts de la famille — Jean Fonteny et sa famille — Famille Bauthamy-Lagrouas — Famille Boucheau-Durand — Mélanie Soulard et sa famille — Jean Chapelet (anniversaire) — Geneviève et François de Vasselot

Semaine du 23 au 29novembre 2020

  • Jeudi 26
    • 9 h.
      > THOUARCÉ, église Saint-Pierre
      Famille Vitrai en reconnaissance à Notre Dame de Lourdes
  • Vendredi 27
    • 10 h. 30
      > SAINT-LAMBERT-DU-LATTAY, EHPAD
      Pour les résidents, le personnel et les bénévoles de l’Ehpad
  • Dimanche 29
    • 11 h.
      > THOUARCÉ, église Saint-Pierre
      Pour les âmes du purgatoire et les mourants — Roger Bompas — Charles et Marie de Curel

      Absence du Père Dominique du dimanche 29 novembre au vendredi 4 décembre 2020

MAISON PAROISSIALE SAINT JEAN-PAUL II
2B RUE JACQUES DU BELLAY (localisation en cliquant ICI)
THOUARCÉ
49380 BELLEVIGNE-EN-LAYON

Tél. 02 41 54 14 49
courriel
N° obligatoire pour les FUNÉRAILLES : 07 55 63 24 25 (7j/7)

https://saintpierrelayonhyrome.dioc...


  • RCF, Radio chrétienne francophone,
    un réseau de soixante-trois radios locales
    radio RCF
    • RCF Anjou :
      Angers : 88,1 MHz Cholet : 89,3 MHz

Messe dominicale