Bulletin paroissial Saint-Pierre en Layon-Hyrôme 2020-13

Bulletin n° 13 du dimanche 10 mai 2020

Bulletin n° 13 du dimanche 10 mai 2020
publié le vendredi 8 mai, 17:33 - rév. 1 17:45

Paroisse Saint-Pierre en Layon-Hyrôme
Doyenné du Layon

— Beaulieu-sur-Layon
— Bellevigne-en-Layon : Champ-sur-Layon — Faveraye-Mâchelles — Faye-d’Anjou — Rablay-sur-Layon — Thouarcé
— Chemillé-en-Anjou : Chanzeaux — Valanjou
— Terranjou : Chavagnes — Notre-Dame-d’Allençon
— Val-du-Layon : Saint-Lambert-du-Lattay

Éditorial

Les églises sont-elles vides ?

En ce temps si particulier, nous pourrions penser à une sorte d’abandon de nos églises. Sont-elles vides ? Y-a-t-il encore un semblant de vie dans ce bâtiment qui, au cœur du village, est témoin de ce qui se vit ?

Je ne sais pas pourquoi me vient à l’esprit un rimiau d’Émile Joulain.

“Ein cœur de pésan, au fond d’un village
C’est guér’conséquent et peu d’cas, pas vrai ?
Mais on s’rend mieux compte, à m’sur qu’on prend’l’âge
que c’est pûs utile et pûs grand qu’on s’crêt.”

Je pourrais le traduire en y mettant l’image de l’église de nos villages.

“Une église, au cœur d’un village
On y prête peu d’attention, pas vrai ?
Mais on s’rend mieux compte, à m’sur qu’on prend’l’âge
que c’est pûs utile et pûs grand qu’on s’crêt.”

église Notre-Dame, Faye d’Anjou

Pas si vide qu’elles en ont l’air ! Je prenais connaissance ces derniers-jours du livre de Jean-Paul Kauffmann, "Venise à double tour". À côté d’une Venise de l’évidence se cache une Venise inconnue, celle des églises jamais ouvertes. Jean-Paul Kauffmann a voulu forcer ces portes solidement cadenassées, un monde impénétrable où des chefs-d’œuvre dorment dans le silence. Qui en détient les clefs ? Ce récit, conduit à la manière d’une enquête policière, raconte les embûches pour se faire ouvrir ces édifices.

L’histoire est partie d’une église d’Ille-et-Vilaine où, enfant, l’auteur servait la messe. Il s’y ennuyait souvent, mais, dans ce sanctuaire, il a tout appris. Là, est née la passion de se voir livrer le secret de la chose ignorée ou défendue. Il a poursuivi cet exercice de déchiffrement à Venise.

À la question : dans votre livre "Venise à double tour", vous écrivez que les églises, même fermées, ne sont jamais vides...

« En apparence, tout manque. Dans la réalité, elles sont chargées jusqu’à exploser.
À cause de l’accumulation. Le temps s’y est entassé. Cette force du temps, on la ressent lorsque les deux battants de la porte s’ouvrent. Que ce soit une chapelle ou une cathédrale, vous recevez cette force en pleine figure comme un effet de souffle. Le poids de l’intérieur qui se libère est très violent. Cette pression est faite, des ténèbres, des odeurs, peut-être aussi des prières qui se sont accumulées. Comme une déflagration. Vous êtes en état de sidération. Il faut du temps pour reprendre ses esprits. Ce moment est bouleversant, car l’air de l’extérieur, la lumière réaniment quelques instants ces sanctuaires. Une brève résurrection.
Alors quand les portes d’une église restée closes trop longtemps se referment, c’est un crève-cœur. »

La Croix du samedi 11 avril 2020

église Saint-Pierre. Chanzeaux
Chaque matin je célèbre dans une église, loin d’être vide !

Depuis le début du confinement, j’ai fait le choix de célébrer la messe, seul, dans l’église de Thouarcé. Vers 8 heures le matin, avant l’ouverture de l’église, je retrouve un lieu marqué par les années, les assemblées, les prières déposées, les milliers de célébrations vécues, elles « font corps » avec ce que je célèbre. La messe, pour moi, ne peut pas être une sorte de parenthèse dans ma journée que je vivrais chez moi sur le coin d’une table. Les intentions qui paraissent sur ce bulletin sont déposées sur l’autel comme nous le vivons tout au long de l’année.
(N’hésitez pas à demander des messes comme tout au long de l’année).
L’invitation nous était faite la semaine dernière à travers le message des évêques qui « encourage les fidèles à se rendre dans les églises pour y prier individuellement. »

Avec vous tous. L’abbé Dominique Raimbault,
curé de Saint-Pierre-en-Layon-Hyrôme

Écouter des rimiaux d’Émile Joulain, grâce à Gallica et la Bibliothèque nationale de France


INTENTION DE PRIÈRE POUR MAI 2020 : "PERSÉVÉRANTS DANS LA PRIÈRE AVEC MARIE"

Le « pôle vie spirituelle » du diocèse propose une intention de prière pour le mois de mai 2020, mois de Marie.

Dans la lumière de Pâques, dans l’attente de l’Esprit Saint, nous prions d’un même cœur avec la Vierge Marie, unis aux malades, aux hospitaliers et aux pèlerins qui n’ont pu se rendre à Lourdes.

Vierge Marie perdue dans la grande foule des humbles de la terre, Vierge des pauvres prie pour nous et avec nous.
Notre-Dame du Marillais, des Gardes, des Ardilliers, de la Vectaie (La Cornuaille) et de Béhuard, Notre-Dame l’Angevine prie pour nous et avec nous pour notre diocèse
d’Angers. Garde nos cœurs fidèles à Jésus.
Notre-Dame des EHPAD, des hôpitaux, et des écoles nous te confions les isolés, nos
familles, nos malades, nos soignants. Garde nous tous dans la confiance et l’espérance.


8 MAI : 75E ANNIVERSAIRE DE L’ARMISTICE UNE PRIÈRE POUR LA PAIX

Qu’il est difficile de croire que la paix est entre mes mains !
Et pas seulement entre les mains des stratèges et des super-grands.

Chaque jour, par ma façon de vivre avec les autres
plus que par un défilé ou un manifeste,
je choisis pour ou contre la paix.

Seigneur, donne-moi la lumière
pour découvrir les vraies racines de la paix,
celles qui plongent
jusqu’au cœur de l’homme réconcilié avec Dieu !

Cardinal Roger Etchegarray
orant : la colombe avec le rameau d’olivier dans son bec, symbole du salut
Une peinture chrétienne de Noé, 2-4 ap. J.-C.
L’arche de Noé et l’alliance cosmique
source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Orant

SÉPULTURE

Marie-Louise DEFAIS, née GASTÉ 86 ans 2 mai VALANJOU
Christian MATIGNON 89 ans 5 mai VALANJOU

confinés connectés

CONFINÉS, MAIS CONNECTÉS !

Une lettre d’information vous est proposée deux fois par semaine pendant ce temps de confinement.
Elle vous parviendra normalement le mercredi pour vivre au mieux la semaine puis le samedi soir en vue de la messe dominicale.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Un lien est prévu à cet effet au bas de chaque lettre.
Si des personnes autour de vous étaient intéressées par cette lettre d’information vous pouvez leur donner le lien de cet article : https://diocese49.org/11134


QU’EST-CE QUE RESSUSCITER ?

« Qu’est-ce que ressusciter ? C’est quitter notre corps de chenille collée à la terre et devenir papillon aux ailes déployées dans la lumière. Quitter le côté ombragé de la vallée et découvrir son versant ensoleillé. Rompre les amarres de notre planète Terre et voguer vers l’océan de l’infini. Abandonner les limites du temps qui fuit et entrer dans l’éternel aujourd’hui.
Briser le cercle étroit de la famille et être accueilli par une multitude de sœurs et de frères. Comprendre les mystères de la création devant la beauté de son ultime réalisation.
Se laisser fasciner par un buisson ardent et devenir fou d’amour en le contemplant. Continuer de grandir en lumière et vie dans le rayonnement créateur de son esprit. Communier à une multitude de visages transfigurés et s’émerveiller de la légèreté de notre corps lumineux. Moissonner dans la joie les gerbes d’amour semées dans la douleur et les larmes, autrefois. Se sentir envahi par une surabondance d’amour que nous pouvons partager avec ceux que nous aimons et qui marchent encore dans les ténèbres de la terre, à tâtons. »

Michel Hubaut (ofm)

À CE JOUR RIEN DE PRÉCIS POUR LA REPRISE DES MESSES

église Saint-Germain, Chavagnes

INTENTIONS DE MESSES POUR LESQUELLES NOUS PRIONS CES JOURS-CI

  • Dimanche 10 mai
    > (Valanjou) : Marie-Jo Vinet et famille — Marie-Hélène Audureau — Abbé René Neau et sa famille — Pour plusieurs défunts — Odette Avrillon et sa famille — Jean Auzureau et sa famille — Louis Robineau, vivants et défunts de la famille — Famille Chiron-Gaultier — Pour deux défunts — Coutant M.-Madeleine et Bernard (père et fils), vivants et défunts de la famille
    > (Thouarcé) : Madeleine Godicheau — Famille Leboucher-Bernier — En l’honneur de Notre-Dame de Béhuard
  • Samedi 16 mai
    > (Champ) : Jean-Paul et Michel Fribault, vivants et défunts des familles — Famille Pierre Horeau, vivants et défunts de la famille
  • Dimanche 17 mai
    > (Saint-Lambert-du-Lattay) : Onillon Marie-Rémi — Donatienne Cailleau — Intention particulière
    > (Thouarcé) : Abbé Henri Boret et sa famille — Jean-Marie Gingreau-Chataigner vivants et défunts de la famille — Pour deux familles, les âmes du purgatoire et la paix dans le monde — André Vaillant et Roger et Bernadette Bourreau — Paul Giet et sa famille
  • MAISON PAROISSIALE SAINT JEAN-PAUL II
    2B RUE JACQUES DU BELLAY (localisation en cliquant ICI)
    > THOUARCÉ
    49380 BELLEVIGNE-EN-LAYON
    Tél. 02 41 54 14 49
    courriel
    N° obligatoire pour les FUNÉRAILLES : 07 55 63 24 25 (7j/7)

https://saintpierrelayonhyrome.dioc...


La mission de l’Église continue, faire un don pour ma paroisse à partir du site Internet du diocèse : je clique sur l’image

Faire un don pour ma paroisse

  • RCF, Radio chrétienne francophone,
    un réseau de soixante-trois radios locales
    radio RCF
    • RCF Anjou :
      Angers : 88,1 MHz Cholet : 89,3 MHz