Bulletin paroissial Saint-Pierre en Layon-Hyrôme 2019-17

Bulletin de quinzaine n° 17 du dimanche 8 septembre 2019

Bulletin n° 17 du dimanche 8 au samedi 21 septembre 2019
publié le vendredi 6 septembre, 15:15, révisé 18 septembre 15:30

Paroisse Saint-Pierre en Layon-Hyrôme
Doyenné du Layon

— Beaulieu-sur-Layon
— Bellevigne-en-Layon : Champ-sur-Layon — Faveraye-Mâchelles — Faye-d’Anjou — Rablay-sur-Layon — Thouarcé
— Chemillé-en-Anjou : Chanzeaux — Valanjou
— Terranjou : Chavagnes — Notre-Dame-d’Allençon
— Val-du-Layon : Saint-Lambert-du-Lattay

Éditorial

Le saint noir devenu blanc

Saint Maurice
Tête de Saint Maurice, sculpture, cathédrale de Magdebourg (v. 1250)
source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mauri...

Nous allons bientôt fêter saint Maurice (22 septembre), patron du diocèse. Il est très souvent représenté dans nos églises. Cherchez parmi les vitraux à Thouarcé par exemple, ou si vous allez en l’église de Chavagnes vous trouverez sa statue imposante. Vous avez de fortes chances de voir le visage d’un européen.
« Maurice pas de doute était blanc », vous direz-vous.

Et pourtant ! Maurice était d’origine égyptienne (origine indiquée sur un parchemin, une bannière et un cartouche en tant que Thebae legio, « légion de Thèbes »). Thèbes est aujourd’hui la ville de Louxor en Égypte. Puisqu’il était soldat romain, on le représente avec une physionomie occidentale. Mais à partir du XIe siècle, il est fréquemment figuré, « surtout dans l’art allemand, sous les traits d’un Noir à la chevelure laineuse. Cette référence à la peau noire étant probablement issue de l’étymologie populaire de son nom latin, maurus, « d’origine maure ». Vous connaissez tous le blason corse avec la tête de maure bien noire.

Ce petit « arrêt sur image » peut nous faire dire : « Saint Maurice, un saint noir devenu blanc ».

L’abbé Dominique Raimbault, curé de Saint-Pierre-en-Layon-Hyrôme